rencontre


rencontre

1. rencontre [ rɑ̃kɔ̃tr ] n. f.
• aussi n. m. jusqu'au XVIIe; XIIe « coup de dés » et « combat »; de re- et encontre
I(XIVe) Littér. Circonstance fortuite par laquelle on se trouve dans une situation. coïncidence, conjoncture, hasard, occasion, occurrence. Vieilli Par rencontre : par hasard. « Tout existant naît sans raison, [...] et meurt par rencontre » (Sartre). Mod. Loc. adj. De rencontre : fortuit. « Je n'aime plus que les joies de rencontre » (A. Gide). II(de rencontrer)
1(1538) Le fait, pour deux personnes, de se trouver en contact par hasard, puispar ext. d'une manière concertée ou prévue. Faire une rencontre. Une rencontre inattendue. Mauvaise rencontre : fait de se trouver en présence d'un malfaiteur, d'une personne dangereuse. Rencontre du troisième type. Le hasard des rencontres. Arranger, ménager une rencontre entre deux personnes, la rencontre d'une personne avec une autre. contact, entrevue, rendez-vous. Dès la première rencontre.
♢ À LA RENCONTRE DE... : vx en se trouvant face à face avec qqn qu'on rencontre; mod. en allant vers qqn, au-devant de lui. Aller, marcher, venir à la rencontre de qqn, à sa rencontre.
2Spécialt Engagement imprévu de deux forces ennemies. combat, échauffourée. Par ext. Engagement ou combat. « À chaque rencontre, deux ou trois cavaliers y restaient » (Céline).
Duel. Les témoins fixèrent les conditions de la rencontre.
Compétition sportive. match. Rencontre de boxe. Rencontre amicale, internationale.
Réunion entre des personnes, des parties qui ont des intérêts opposés ou divergents. Rencontre interprofessionnelle. Rencontre entre syndicats et patronat. Rencontre au sommet.
3(Choses) Le fait de se trouver en contact. jonction. Rencontre de deux cours d'eau, de deux lignes. Point de rencontre. Rencontre brutale. choc, collision. Rencontre de voyelles. hiatus . Astron., astrol. Conjonction ou opposition d'astres. Techn. Roue de rencontre : roue dentée qui meut le pivot du balancier (dans l'échappement à recul).
rencontre 2. rencontre [ rɑ̃kɔ̃tr ] n. m.
• 1671; de rencontrer, même mot que 1. rencontre
Blas. Tête d'animal vue de face. Un rencontre de cerf. aussi massacre.

rencontre nom féminin (de rencontrer) Fait de rencontrer quelqu'un, de se trouver en sa présence sans l'avoir cherché : Faire une rencontre inattendue. Entrevue, conversation concertée entre deux ou plusieurs personnes : Une rencontre de chefs d'État. Compétition sportive : Une rencontre de rugby. Engagement, combat imprévu entre deux détachements ennemis en mouvement : Une rencontre qui a fait deux morts. Duel, combat singulier : Convenir des conditions de la rencontre. Fait, pour deux choses, de se rencontrer, d'entrer en contact ou en collision : La rencontre de deux cours d'eau. Au billard, choc de billes venant de directions opposées. ● rencontre (citations) nom féminin (de rencontrer) Nathalie Sarraute Ivanovo, Russie, 1900-Paris 1999 Je ne crois pas aux rencontres fortuites (je ne parle évidemment que de celles qui comptent). Martereau Gallimard Marc Aurèle, en latin Marcus Annius Verus, puis Marcus Aurelius Antoninus, empereur romain Rome 121-Vindobona 180 Dès l'aurore, dis-toi d'avance : Je rencontrerai un indiscret, un insolent, un fourbe, un envieux, un égoïste. Pensées, II, 1 (traduction A. I. Trannoy) rencontre (expressions) nom féminin (de rencontrer) Aller, venir à la rencontre de quelqu'un, se diriger vers quelqu'un qui vient en sens inverse pour le rejoindre. Littéraire. De rencontre, ce qui arrive, survient par hasard. Faire la rencontre de quelqu'un, faire sa connaissance, nouer des relations avec lui. Mauvaise rencontre, rencontre de quelqu'un de dangereux. ● rencontre (homonymes) nom féminin (de rencontrer) rencontre nom masculinrencontre (synonymes) nom féminin (de rencontrer) Entrevue, conversation concertée entre deux ou plusieurs personnes
Synonymes :
- conférence
- réunion
Compétition sportive
Synonymes :
Fait, pour deux choses, de se rencontrer, d'entrer en contact...
Synonymes :
- télescopage
rencontre nom masculin (ancien français encontrer, être de face) En héraldique, tête d'animal, en particulier de cerf, de bélier ou de bœuf, représentée de face. ● rencontre (homonymes) nom masculin (ancien français encontrer, être de face) rencontre nom féminin

rencontre
n. f.
d1./d Fait de se rencontrer, pour des personnes. Ma rencontre avec lui.
|| Aller à la rencontre de qqn, au-devant de lui.
d2./d Combat entre deux corps de troupes peu importants.
Duel.
|| Compétition sportive.
d3./d (Choses) Fait de se toucher ou de se heurter. La rencontre de deux routes. La rencontre des deux trains fut tragique.

I.
⇒RENCONTRE1, subst. fém.
I. — [Corresp. aux empl. trans. de rencontrer]
A. — [Rencontre de qqn]
1. Fait de se trouver fortuitement en présence de quelqu'un. Rencontre fortuite, imprévue, inattendue, inopinée, insolite, providentielle; rencontre agréable, fâcheuse. À ce moment, comme ils s'attardaient dans la première salle, Fagerolles, sans les voir, tomba sur eux. Il eut un sursaut, contrarié sans doute de la rencontre (ZOLA, L'Œuvre, 1886, p. 130). Tour de boulevard après dîner. Rencontre de Valéry Larbaud sur les boulevards (GIDE, Journal, 1914, p. 459). V. importer1 II A 2 ex. de Michelet.
Loc. et expr.
Mauvaise rencontre. Rencontre d'une personne mal intentionnée; agression physique ou plus rarement morale. Avoir, faire une mauvaise rencontre; craindre, redouter les mauvaises rencontres. Leurs fusils chargés à balle, prêts à toute mauvaise rencontre (VERNE, Île myst., 1874, p. 303):
1. Jacqueline, qui furetait partout sans que personne y trouvât à redire, fourrait son petit nez dans tous les livres de son père. Heureusement, elle était protégée contre les mauvaises rencontres par son innocence même (...) et son instinct de petite fille très propre; il suffisait d'une scène ou d'un mot un peu crus pour la dégoûter; tout de suite, elle laissait le livre...
ROLLAND, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1105.
Faire (la) rencontre de qqn (vieilli ou littér.). Le croiser sur sa route. Il fit rencontre d'un brigand bien armé qui lui montra deux pistolets et lui demanda sa bourse (ABOUT, Grèce, 1854, p. 380). Nous fîmes la rencontre d'un pauvre qui nous tendit sa casquette en tremblant (BAUDEL., Poèmes prose, 1867, p. 135).
À la rencontre. Synon. de en face de. Le conducteur peut ainsi [grâce au dispositif de réglage Peugeot], sans ralentir, modifier l'orientation du faisceau lumineux de ses phares et éviter l'éblouissement de l'automobiliste qui vient à sa rencontre (TINARD, Automob., 1951, p. 334). Rare. En croisant quelqu'un. De Romans à Valence, une charmante procession de petites voitures (...). Souvent toute une voiture de filles, dont une conduit; d'autres toutes de garçons. Ces filles, à notre rencontre, riaient de toutes leurs blanches dents (MICHELET, Journal, 1844, p. 558). Arg. Faire qqn à la rencontre. ,,Dans le but d'une opération quelconque, guetter le passage d'une personne et faire semblant de la rencontrer à l'improviste`` (LE BRETON 1960). Pour arriver à attaquer la sœur qui se dérobait, Louis le Blond avait décidé de la faire à la rencontre (LE BRETON 1960). Vol, tire à la rencontre. Vol à la tire s'opérant en bousculant sa victime. Je fais aussi une Tire à la Rencontre (ANSIAUME, Arg. bagne Brest, 1821, f. 15 r °, § 453).
2. Fait de se trouver en présence de quelqu'un en allant volontairement au devant de lui. Rencontre préméditée, souhaitée; brève rencontre; rencontres continuelles, fréquentes, furtives, régulières; timides rencontres; chercher les rencontres. On n'a pas idée de se refuser une promenade, une fête, une rencontre avec un ami, une soirée avec une femme, c'est-à-dire d'appauvrir sa journée (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1939, p. 5). Elle vint plusieurs fois à la maison se plaindre à ma mère, et ne cacha pas à Zaza qu'elle souhaitait que nous espacions nos rencontres (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 238). V. accordailles ex. 8, amoureux ex. 139, fer ex. 11, matinal ex. 3.
Loc. prép. À la rencontre (de qqn). Synon. de au devant de (v. devant2 C 2 b). Accourir, s'acheminer, s'avancer, s'élancer, se porter, se précipiter à la rencontre de qqn. La nature s'était parée comme une femme allant à la rencontre du bien-aimé (BALZAC, Lys, 1836, p. 36). Le prince s'empressa à leur rencontre et les conduisit, à travers les salons démeublés, jusqu'à la galerie (A. FRANCE, Lys rouge, 1894, p. 163).
En partic. [Notamment dans le cadre de la vie professionnelle, syndicale, politique] Fait de se trouver ensemble de manière provoquée, concertée, éventuellement organisée en vue d'une coopération, de négociations, de décisions. Synon. entrevue, entretien, discussion. Cette partie du patronat qui a préféré aller de l'avant, organiser les rencontres et chercher la négociation plutôt que de vivre dans ses casemates (REYNAUD, Syndic. en Fr., 1963, p. 185). Avant de partir pour Washington, Mikhaïl Gorbatchev s'est, on le sait, déclaré favorable à une rencontre au sommet avec le numéro 1 chinois pour régler le contentieux entre Moscou et Pékin (Le Figaro Magazine, 12 déc. 1987, p. 82, col. 3).
SYT. Arranger, demander, différer, faciliter, préparer, prévoir, proposer une rencontre; ordonnance, programme d'une rencontre; importance, utilité d'une rencontre; rencontre concertée, discrète, improvisée, informelle, privée, secrète; rencontre cruciale, décisive, historique; rencontre de chefs d'État, de délégations, de ministres.
♦ Le plus souvent au plur. Réunion rassemblant des représentants d'une profession, d'un parti politique, d'une société, en vue de confronter des idées, de présenter un bilan de recherches. Synon. congrès, carrefour, forum, entretiens. Thème d'une rencontre; rencontres œcuméniques; rencontres de mathématiciens, entre savants et philosophes. Dans le même temps, quelques amis, dont Maurice Le Roux, emportaient avec eux, à l'étranger, quelques-uns de nos disques [de musique concrète] et les faisaient entendre, à l'occasion de rencontres internationales, comme celles de Salzbourg (SCHAEFFER, Rech. mus. concr., 1952, p. 74). Les congrès et les grandes rencontres de la jeunesse rurale de la province, en 1951 et 1952 (DEBATISSE, Révol. silenc., 1963, p. 135).
3. Fait de se trouver pour la première fois en présence de quelqu'un, débouchant généralement sur une relation durable, fructueuse, amicale, amoureuse. Première rencontre. Dom Claude était un de ces hommes solennels et passionnés dont la rencontre dérange toujours l'équilibre d'un philosophe sceptique (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p. 442). Il avait craint de trouver les choses différentes et voici qu'il souffrait de les découvrir si semblables. Il n'attendait plus des rencontres, des amitiés qu'un ennui vague (SAINT-EXUP., Courr. Sud, 1928, p. 17). V. prostituer I B ex. de Libération.
En appos., séparé ou non par un tiret. Dîner-rencontre; soirée rencontre; piano rencontre; rencontre-spectacle; rencontre débat. Le 10 [à Bourges]: concert-rencontre des journées électro-acoustiques (Le Nouvel Observateur, 7 juin 1976, p. 23, col. 2).
SYNT. a) Bureau, club, lieu de rencontre(s); point de rencontre; idéaliser une rencontre; retracer une rencontre avec qqn; anniversaire d'une rencontre; rencontre émouvante, extraordinaire, intéressante, mémorable, singulière, surprenante; être affecté, bouleversé, charmé, contrarié, enchanté, heureux, touché, troublé d'une rencontre; une rencontre bouleverse une existence, décide d'une vocation, marque une vie; quelque chose naît d'une rencontre; événements qui marquent une rencontre. b) Au plur. Faire des rencontres; rencontres faciles, hasardeuses; folles rencontres.
P. anal. Proust et Freud sont les dernières rencontres de cette âme livresque [Rivière] (MASSIS, Jugements, 1923, p. 85).
Loc. verb.
Faire la rencontre de qqn, faire rencontre de qqn (vieilli ou littér.). Faire sa connaissance. Denise devint toute pâle quand ma mère me demanda si je n'avais pas fait rencontre d'une fille qui me plût et si je n'étais fiancé avec aucune (LAMART., Tailleur pierre, 1851, p. 537). Le livre [L'Immoraliste] était tout composé dans ma tête et j'avais commencé de l'écrire lorsque je fis la rencontre de Nietzsche, qui m'a d'abord beaucoup gêné (GIDE, Journal, 1927, p. 858).
Faire une rencontre. Faire la connaissance d'une personne qui va compter dans une vie. Je viens de faire une rencontre. Oh! une rencontre bien peu surprenante, en somme! Dans l'état où je me trouve, le moindre événement perd ses proportions exactes, ainsi qu'un paysage dans la brume. Bref, j'ai rencontré, je crois, un ami, j'ai eu la révélation de l'amitié (BERNANOS, Journal curé camp., 1936, p. 1209).
PHÉNOMÉNOL. et dans le cadre d'une orientation phénoménol. des sc. de l'homme. Fait d'entrer en contact, en relation, de manière intentionnelle, avec autrui et le monde. La croyance est rencontre: elle est rencontre de l'homme avec la vérité comme avec les autres hommes (LACROIX, Marxisme, existent., personn., 1949, p. 118):
2. La première rencontre authentique avec la mère [par le sourire, chez le bébé] se distingue de toute autre espèce de rapport affectif, de toute autre manière d'être ému en étant touché, de stimulation qui stimule, de sensation qui découvre. Cette rencontre est un modèle pour cette unité de l'amour et de la connaissance qui garantit une compréhension plus profonde de l'homme.
F. J. J. BUYTENDIJK, Phénoménol. de la rencontre, trad. par J. Knapp, 1952, p. 31.
Groupe de rencontre. Atelier de travail de groupe, proposé par un organisme, conduit par un animateur professionnel (psychologue, psychanalyste, psychiatre...), ayant des objectifs divers comme la remise en cause, la reconstruction de la personnalité ou bien des applications plus pratiques comme le développement de la créativité dans l'entreprise. Depuis une dizaine d'années, la dynamique de groupe et même le groupe de rencontre sont au programme de l'E.N.A. [École Nationale d'Administration] et de Polytechnique (C. DREYFUS, Les Groupes de rencontres, Paris, Retz-CEPL, 1975, p. 246).
4. a) SPORTS. Fait de s'affronter en compétition. Disputer, dominer une rencontre; arbitrer, annuler une rencontre; l'issue, le résultat d'une rencontre; une belle rencontre; le vainqueur d'une rencontre. Les sportifs organisaient des compétitions: matchs de football, de rugby, de basket, de volley-ball, rencontres de boxe et de catch (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 309). Les rencontres internationales sont rares et se soldent par des échecs souvent cuisants. Mais ces confrontations s'avèrent utiles et instructives. La leçon porte. Le football progresse à pas de géant (J. MERCIER, Footb., 1966, p. 15). V. catcheur dér. s.v. catch ex. de Coston.
Rencontre amicale. Match qui a lieu hors de tout classement de championnat ou de coupe, sans enjeu immédiat, dans un esprit amical plus que de compétition.
b) ) Choc fortuit ou non, entre des troupes. Synon. escarmouche, embuscade, bataille. Rencontre inégale, sanglante, sérieuse; chaude, grande rencontre; théâtre d'une rencontre; issue d'une rencontre. La bataille est rarement une simple rencontre en plein champ, mais bien l'attaque et la défense d'une position fortifiée (FOCH, Princ. guerre, 1911, p. XII). V. fondé II B 2 b ex. de Joffre:
3. Ce que nous admirons par-dessus tout, dans une rencontre du genre de celle de Waterloo, c'est la prodigieuse habileté du hasard. Pluie nocturne, mur de Hougomont, chemin creux d'Ohain, Grouchy sourd au canon, guide de Napoléon qui le trompe, guide de Bulow qui l'éclaire; tout ce cataclysme est merveilleusement conduit.
HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 420.
Bataille de rencontre. Bataille qui se déroule sur un terrain que l'on n'a pas pu choisir d'après les règles de la stratégie et de la tactique. Ce fut, en somme, une immense bataille de rencontre [entre l'armée du prince de Wurtemberg et celle du Kronprinz de Bavière], qui se déroula avec des alternatives diverses, dans une région plate, basse, boueuse, sous une pluie continuelle (JOFFRE, Mém., t. 1, 1931, p. 471).
P. ext. Synon. de combat, affrontement. Ces rencontres terribles entre garçons de deux villages, dont les nouvelles couraient la montagne (POURRAT, Gaspard, 1922, p. 142).
P. métaph. La mésentente suppose un terrain de rencontre où se heurter (MAURIAC, Th. Desqueyroux, 1927, p. 235).
) Combat singulier prémédité. Synon. duel. Motif d'une rencontre; rencontre au petit jour; demander, accorder une rencontre; fixer un lieu pour une rencontre; convenir d'une rencontre au pistolet; éviter, empêcher une rencontre; renoncer à une rencontre; être blessé dans une rencontre. J'ai vu, dans une rencontre, un témoin perdre connaissance rien qu'au bruit des pistolets que l'on chargeait (FLAUB., Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 148). Puisque nous sommes décidés à la rencontre, monsieur. Je vous laisse le choix des armes (ANOUILH, Répét., 1950, V, p. 123).
5. Au fig. Communauté, convergence de pensées, d'idées, de sentiments. L'étonnante rencontre d'idées entre Darwin et Wallace qui, en même temps, trouvèrent le principe de la sélection naturelle (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 548). De Bernanos à Bresson, d'un univers, d'une esthétique, d'un langage à l'autre, la « rencontre » est étonnante, la re-création d'une prodigieuse beauté. Réalisé en 1950-1951, Journal d'un curé de campagne, chef-d'œuvre né d'un chef-d'œuvre, fut, il y a vingt ans, l'un des premiers exemples de fidélité authentique d'un film à un roman (Le Figaro littér., 6-12 avr. 1970, p. 21, col. 2).
B. — [Rencontre de qqc.]
1. a) Fait de se trouver en contact, accidentellement ou non avec un objet. Caravan s'arrêta brusquement, frappé par cette odeur de fleuve qui remuait dans son cœur des souvenirs très vieux (...) et la rencontre de ce souffle errant le jeta dans l'abîme noir des douleurs irrémédiables (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, En fam., 1881, p. 351):
4. ... Encore!!... Ce même bruit dans le silence de l'air! — Bruit aigre et ronflant, espèce de dzinn prolongé, donnant bien l'impression de la petite chose méchante et dure [d'une balle] qui passe là tout droit, très vite, et dont la rencontre peut être mortelle.
LOTI, Pêch. d'Isl., 1886, p. 143.
b) Fait de regarder quelqu'un au moment où il nous regarde. Des yeux qui attiraient ma curiosité (...) dont je fuyais, avec une crainte révérentielle la rencontre (ARNOUX, Zulma, 1960, p. 51). [Dans la loc. prép. à la rencontre de] Son regard vint à la rencontre du mien, m'envoya un message que je ne déchiffrai pas (VERCORS, Sil. mer, 1942, p. 45).
2. Au fig. Fait de se trouver en présence d'une situation, d'un fait, d'un événement. Flaubert, que la seule rencontre de la médiocrité imbécile et satisfaite mettait au supplice (BOURGET, Essais psychol., 1883, p. 109). Sa première rencontre [de l'enfant] avec la douleur est plus tragique et plus vraie [que pour l'adulte] (ROLLAND, J.-Chr., Aube, 1904, p. 10).
Fréq. dans la loc. prép. à la rencontre de. (Aller) à la rencontre de l'amour, de son passé, de son enfance. La crainte plus grande encore d'être surpris par lui en présence de la jeune fille me troublant tout à fait, j'aimai mieux aller à la rencontre du danger que de l'attendre (TOEPFFER, Nouv. genev., 1839, p. 161). V. devant2 ex. 8.
C. — P. anal. [Rencontre entre des choses]
1. a) Contact plus ou moins violent. Synon. heurt, choc. Un gros glaçon s'en va à la dérive; un paquebot suit la route la plus courte sur l'océan. La rencontre se fait; mille vies sont englouties (ALAIN, Propos, 1932, p. 1107). Rencontre spectaculaire entre trois poids lourds (L'Est Républicain, 20 févr. 1988, p. 16, col. 3). V. bolide ex. 2.
En partic.
♦ Contact qui aboutit à une union, à une création. Rencontre des gamètes, des gènes; rencontre de l'ovule et du spermatozoïde. Ces magnifiques rencontres des atomes qui donnent des aspects à la matière (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 73). Dès lors que le sexe est fixé à la conception même, il faut intervenir avant la rencontre des cellules génératrices (CUÉNOT, J. ROSTAND, Introd. génét., 1936, p. 38).
♦ Jonction entre deux fleuves, deux vallées. Que d'aventures dans ce Lyon à la rencontre des routes et des fleuves! (MICHELET, Journal, 1839, p. 299). Pour l'établissement de ces réservoirs [pour les périodes de sécheresse], on choisit ordinairement le point de rencontre d'une vallée avec d'autres vallons secondaires, de façon à obtenir une plus grande superficie pour une hauteur donnée de la retenue (BOURDE, Trav. publ., 1929, p. 366).
b) Synon. de intersection, croisement et p. ext. de carrefour. [Gervaise] était là, à la rencontre du boulevard extérieur et des boulevards de Magenta et d'Ornano (ZOLA, Assommoir, 1877, p. 774). Lorsque la droite est sécante les deux points de rencontre avec l'arc capable donnent deux triangles symétriques par rapport à OK (ROUX, MIELLOU, Géom., 1946, p. 225).
2. [Avec ou sans volonté commune de communication] Rencontre des mains, des bouches. Synon. contact, réunion. C'est peut-être des hauteurs de ce sourire et de ces regards indicibles que se répand, sur les minutes les plus fades de l'amour, le sel mystérieux qui conserve à jamais le souvenir de la rencontre de deux bouches (MAETERL., Trésor humbles, 1896, p. 79). V. baiser2 ex. 10.
3. Spécialement
a) ASTRON. Conjonction ou opposition des astres, des planètes. Le glissement des saisons, les rencontres et séparations des planètes, tout cela vient vers nous d'un mouvement assuré (ALAIN, Propos, 1922, p. 376).
b) CARTOMANCIE. Réunion de cartes dans le jeu, due au hasard du tirage (d'apr. E. DE BENAVIDES, Apprenez à tirer les cartes, Paris, Solora, 1977, p. 15; dict. XXe s.).
c) PHONÉT., VERSIF. Rencontre de voyelles. Synon. de hiatus. Malherbe proscrit les rencontres de voyelles ou hiatus (SAINTE-BEUVE, Tabl. poés. fr., 1828, p. 153).
d) HORLOG. Roue de rencontre. ,,Roue dont les dents laissent échapper les deux palettes portées par l'axe du balancier ou du foliot`` (GDEL). Son élément déterminant [d'une horloge à foliot] est l'action alternative des deux palettes de la verge sur la roue de champ (roue de rencontre) entraînée par le poids (BASSERMANN-JORDAN, Montres, horl. et pend., 1964, p. 164).
e) JEUX
) JEUX DE CARTES. Mariage de rencontre. ,,Levée composée d'un roi et d'une dame de la même couleur`` (LITTRÉ; dict. XIXe et XXe s.).
) BILLARD. Coup par lequel on choque la bille trois avec la deux pour l'amener à rencontrer la une (d'apr. E. DERBIER, Leçons de billard, 1987, p. 57). Loc. verb. Jouer la rencontre. ,,Caramboler en frappant de sa bille la deux, de façon qu'elle chasse la trois contre une bande qui la renvoie à la rencontre de la bille jouée`` (PETIOT 1982; dict. XXe s.).
4. Au fig. Fait d'exister ensemble. Synon. union, réunion, convergence. Cette grande rencontre [l'union du goût et du génie], comme celle de quelques astres, semble n'arriver qu'après la révolution de plusieurs siècles, et ne durer qu'un instant (CHATEAUBR., Litt. angl., t. 1, 1836, p. 250). Il est peu probable qu'une habitude se transmette jamais: si le fait se produit, il tient à la rencontre accidentelle d'un si grand nombre de conditions favorables qu'il ne se répétera sûrement pas assez pour implanter l'habitude dans l'espèce (BERGSON, Deux sources, 1932, p. 289). V. foyer ex. 11.
II. — [Corresp. à rencontrer III A 3] Vieilli ou littér. Trait d'esprit, trouvaille en matière d'écriture; bon mot. Synon. saillie. Rencontre brillante, imprévue, merveilleuse. Je me sentais un esprit du diable; les saillies me jaillissaient, les rencontres me venaient, parmi d'étincelantes fusées de rire; c'était un entrain, une verve, une furie joyeuse qu'on n'imagine pas (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 194). Si je ne les avais signées [ces pages des Nouvelles Nourritures terrestres], je douterais qu'elles soient vraiment de moi (mises à part quelques « rencontres » (...)) (GIDE, Journal, 1943, p. 220).
III. — Littéraire
A. — Ce qui survient dans une occasion particulière et qui peut ou non être bénéfique. Synon. cas, circonstance, hasard, occasion, occurrence. Curieuse, singulière, merveilleuse rencontre; rencontre dramatique, étrange, navrante. J'en ai assez vu, et surtout assez entendu, pour avoir cette conviction que la mauvaise rencontre n'existe que quand on la cherche (FLAUB., Corresp., 1849, p. 124). Ce rôle [de récréation], la religion ne l'a pas joué par hasard, grâce à une heureuse rencontre, mais par une nécessité de sa nature (DURKHEIM, Formes élém. vie relig., 1912, p. 544):
5. ... par une rencontre qui tiendrait du vaudeville, si les conséquences n'en devaient pas être aussi graves, non seulement ces deux hommes [Arnauld et Nicole] ne s'entendent pas sur l'objet précis de la campagne commune, mais encore ils n'arrivent jamais, ni l'un ni l'autre, à réaliser clairement ce désaccord...
BREMOND, Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 450.
B. — Locutions
1. Loc. adv., vieilli. À la rencontre, à toute rencontre. Si l'occasion se présente ou chaque fois que l'occasion se présente. En réalité, il [Courier] n'a jamais prisé les plus remarquables des littérateurs et des poëtes de ce siècle, ni Chateaubriand, ni Lamartine, qu'il raille tous deux volontiers à la rencontre (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 6, 1852, p. 330). Qui répondra aux redoutables questions que nous pose ainsi brusquement et à toute rencontre notre âge de doute? (BOURGET, Nouv. Essais psychol., 1885, p. 303).
2. De rencontre
a) Loc. adj. [Postposé à un subst. ou en constr. attributive]
) [Le subst. désigne une pers.]
Qui est tel du fait des circonstances ou, par recoupement de supra I A 1, que l'on trouve fortuitement sur sa route. Déroulède est né à Paris (...). Par une spirituelle attention du destin, les témoins de rencontre qui signèrent à la mairie la déclaration de sa naissance, furent deux anciens soldats, deux braves tambours (THARAUD, Déroulède, 1914, p. 1). Amis de toujours et de rencontre (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 333). V. ami ex. 66:
6. ... chacun se fait une excuse de ne pouvoir nourrir tous les affamés, et ce sentiment de notre impuissance pour l'universelle réparation du mal de toute la terre nous éloigne du passant de rencontre qui profiterait d'une main tendue.
CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. III.
[La pers. est caractérisée par son rôle social ou son métier] Qui est tel par le fait du hasard (et non du métier ou du talent). Synon. d'occasion (v. occasion III B 1 b), occasionnel. La France traverse la plus terrible crise de son histoire (...). Cédant à une panique inexcusable, des dirigeants de rencontre ont accepté et subissent la loi de l'ennemi (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 303). Il n'est pas facile d'obtenir de musiciens de rencontre une bonne exécution et de longues répétitions sont nécessaires (SERRIÈRE, T.N.P., 1959, p. 141).
) [Le subst. désigne une chose]
Qui n'arrive, qui n'existe que par hasard ou, par recoupement de supra I B 1 a, que l'on trouve fortuitement sur sa route. Le beau est toujours de rencontre, et (...) il est reconnu après qu'il est fait (ALAIN, Propos, 1921, p. 279). Tant d'affamés, qui (...) se précipitaient sur des détritus de rencontre et sur des touffes d'herbe pour s'en nourrir (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 168).
[S'agissant d'une marchandise, d'un bien matériel] Synon. de d'occasion (v. occasion I B 2). Ces pauvres maris sont si innocents! ils s'extasient sur (...) la fraîcheur des cachemires soi-disant de rencontre, qu'on a toujours pour rien (AUGIER, Lionnes, 1858, p. 45). Un simple sommier sous un matelas dans un coin; un dessus-de-lit de rencontre (GIDE, Journal, 1907, p. 232).
Bataille de rencontre. V. supra I A 4 b .
b) Loc. adv. [Postposé à un adj. ou à un verbe] Synon. de d'occasion (v. occasion I B 2). Lit de fer acheté de rencontre (ESTAUNIÉ, Ascension M. Baslèvre, 1919, p. 5).
3. Loc. figée à valeur adv. En la rencontre présente, en cette (mainte, pareille, semblable, toute, toute autre) rencontre. Synon. de en la (cette, ...) circonstance, occurrence. L'intérêt de toute la commune a cédé, en cette rencontre, aux recommandations, sollicitations de femmes, d'amis, que sais-je? (COURIER, Pamphlets pol., À réd. Courrier français, 1823, p. 200). Une société n'élude pas la loi hiérarchique sans périr; et en la rencontre présente, j'envisage avec stupeur, votre inertie (PÉLADAN, Vice supr., 1884, p. 256). Élodie craignait de recevoir du mauvais papier et craignait plus encore d'en passer et d'être traitée comme complice de Pitt, s'en fiant toutefois à sa chance et sûre de se tirer d'affaire en toute rencontre (A. FRANCE, Dieux ont soif, 1912, p. 29). V. imposteur ex. 1. Plus rarement au plur. En toutes, toutes sortes de rencontres. Le curé, en toutes rencontres, harcelait Jean Péloueyre (MAURIAC, Baiser Lépreux, 1922, p. 180).
4. Loc. adv. Par rencontre. Fortuitement. Synon. par occurrence, par occasion. Il serait facile de trouver de plus grands exemples que Mme de Caylus, qui n'a écrit qu'à peine et par rencontre (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 3, 1850, p. 56). Le langage des images couvre une zone de la vie intérieure différente de celle des idées, dont se nourrissent les mots; et quand, par rencontre, il aborde la même, ce n'est pas sous le même angle (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 101).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694 . Étymol. et Hist. 1. a) 1234 subst. masc. « action de combattre » (HUON DE MÉRY, Antéchrist, 927 ds T.-L.), au masc., dans les différents sens, jusqu'au XVIIe s., v. BRUNOT t. 4 p. 793; b) 1534 hardi à la rencontre « hardi à l'attaque » (RABELAIS, Gargantua, Prologue, éd. R. Calder et M. A. Screech, p. 14); c) 1580 une rencontre contre qqn (MONTAIGNE, Essais, I, 45, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 274); 2. a) 1310-40 « réplique, réponse » (JEAN DE CONDÉ, Dits et Contes, II, 27, 873 ds T.-L.); b) 1538 [EST.: Par bonne rencontre, Plaisamment, Par raillerie]; 3. ca 1485 « action de trouver quelque chose ou quelqu'un par hasard sur son chemin » (Myst. Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 21500); 4. 1580 par rencontre « par hasard » (MONTAIGNE, Essais, I, 25, p. 140); 5. av. 1615 (PASQUIER, Recherches, p. 636: il fait l'E femining long par la rencontre de deux consonantes qui le suivent); 6. 1671 hérald. (POMEY), le mot est resté du genre masc. dans cet empl.; 7. 1697 marchandise de rencontre (REGNARD, Le Joueur, V, 6 ds LITTRÉ). Déverbal de rencontrer; l'a. m. fr. avait encontre « fait de rencontrer quelqu'un sur son chemin » (XIIe s., v. GDF. et T.-L. — 1636 MONET avec la graph. aucontre), v. aussi malencontre. Fréq. abs. littér.:3 758. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 4 111, b) 5 604; XXe s.: a) 4 898, b) 6 530. Bbg. QUEM. DDL t. 5. — TLF. Nancy. Notes de lexicogr. crit. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1986, t. 24, n ° 1, p. 233.
II.
⇒RENCONTRE2, subst. masc.
HÉRALD. Tête d'animal quadrupède (cerf, bœuf, taureau, bélier) représenté de face. Du Mouton — de gueules, à trois rencontres de bélier d'argent. Bourgogne (GRANDM. 1852). La tête du cerf, meuble assez fréquent aux XIVe et XVe siècles, est ordinairement représentée de face et porte le nom de rencontre (...). Dressé sur ses pattes arrières, le taureau se blasonne furieux. Sa tête représentée seule et vue de face est un rencontre de taureau (J. HUBERT, Traité d'hérald., 1979, p. 147).
Prononc.:[]. Étymol. et Hist. V. rencontre1.

rencontre [ʀɑ̃kɔ̃tʀ] n. f.
ÉTYM. XIIe, « coup de dés », et « combat » (→ ci-dessous II.); comp. de encontre, et dér. de rencontrer pour le sens II. — Le mot est employé aussi au masc. jusqu'au XVIIe; cet usage subsiste en héraldique → ci-dessous II., 3.
———
I (XIVe). Littér. Hasard, événement fortuit par lequel on se trouve dans telle ou telle situation, on rencontre telles circonstances… Coïncidence, conjonction, conjoncture, occasion, occurrence (→ Prédiction, cit. 4). Vx. || Fâcheuse, mauvaise rencontre : aventure. Malencontre.
1 (…) j'employais le reste de ma jeunesse (…) à m'éprouver moi-même dans les rencontres que la fortune me proposait (…)
Descartes, Discours de la méthode, I.
2 Mais par quelle rencontre vous êtes-vous trouvé entre leurs mains ?
Molière, Dom Juan, III, 3.
3 (…) l'autre (la femme sage) est dans les diverses rencontres précisément ce qu'il faut qu'elle soit.
La Bruyère, les Caractères, III, 48.
4 Il y a un genre de bonheur qui ne tient pas plus à nous qu'un manteau. Ainsi le bonheur d'hériter ou de gagner à la loterie; aussi la gloire, car elle dépend de rencontres.
Alain, Propos, 6 nov. 1922, Bonheur est vertu.
Loc. Selon la rencontre, l'occasion.En, dans une rencontre.En toute rencontre : en toute occasion, à tout moment (→ Doigt, cit. 14; homme, cit. 33). — ☑ (Mil. XVIIe). Par rencontre : par hasard, à l'occasion. || « Tout existant (cit. 2) naît sans raison et meurt par rencontre », sans raison logique. — ☑ De rencontre : fortuit, qui arrive par hasard. || Bonheur (cit. 30) de rencontre (→ Raccroc, cit. 1). || Affection (cit. 6) de rencontre. || Auditeurs de rencontre (→ Miette, cit. 8). || Marchandise de rencontre, se dit spécialement d'une chose achetée d'occasion.Bataille de rencontre : choc imprévu de deux armées adverses.
5 (…) je n'aime plus que les joies de rencontre, et celles que ma voix fait jaillir du rocher (…)
Gide, les Nourritures terrestres, II.
———
II (De rencontrer).
1 (1538). Le fait, pour deux personnes, de se trouver en contact, d'être rapprochées, d'abord par hasard, puis, par ext., d'une manière concertée ou prévue ( Entrevue, rendez-vous). || Rencontre agréable (→ Beau, cit. 113). || « Rencontre incommode (cit. 2) et fâcheuse ». || Mauvaise rencontre : spécialt, rencontre d'un malfaiteur, d'une personne dangereuse. || Faire une bonne, une mauvaise rencontre. Tomber (bien, mal…). || Rencontre habituelle, prévue; fortuite (cit. 4), inattendue (→ Gîte, cit. 8), de hasard… || Faire la rencontre de qqn (→ Offrande, cit. 4).Vx. || Avoir rencontre (Corneille), se rencontrer.Le hasard d'une rencontre. || Au hasard des rencontres. || Rencontre de plusieurs personnes. Concours, réunion. || Arranger, ménager une rencontre entre deux personnes.
6 Elle n'allait pas s'amuser; elle était sérieuse de nature, économe, et elle avait la crainte des mauvaises rencontres.
R. Rolland, Jean-Christophe, La foire sur la place, II, p. 810.
7 C'est un lieu remarquablement fécond en romanesque et en rencontres qu'un hôtel. Comment se fait-il que les romanciers aient si rarement usé de ce décor où le hasard amène et réunit tant de figures différentes, met en présence, au gré de ses lois mal étudiées, tant d'intérêts, de passions, de curiosités contraires, qui s'ignorent (…)
Émile Henriot, le Diable à l'hôtel, V.
8 Tout ce qui crée des rencontres mérite encouragement, même quand il s'agit de rencontres à fin sentimentale, et malgré tout ce qu'elles supposent de niaiserie et de médiocrité.
Montherlant, les Jeunes Filles, p. 28.
Vx. || À la rencontre : quand on se rencontre (Bossuet, in Littré).
(XVIIe; aller au rencontre, 1636). || À la rencontre de… : en se trouvant face à face avec qqn qu'on rencontre (vieilli), et, de nos jours, en allant vers qqn, au-devant de lui, pour le rencontrer, le rejoindre. Abord, approche. || Aller, marcher, venir à la rencontre de qqn, à sa rencontre (→ Arrêter, cit. 7; escalier, cit. 5; étranger, cit. 44; 2. hâte, cit. 7; proposer, cit. 2).
9 (…) se trouver tête pour tête à la rencontre d'un prince (…)
La Bruyère, les Caractères, XI, 7.
10 Aujourd'hui, encore je n'attends rien que de ma seule disponibilité, que de cette soif d'errer à la rencontre de tout, dont je m'assure qu'elle me maintient en communication mystérieuse avec les autres êtres disponibles, comme si nous étions appelés à nous réunir soudain.
A. Breton, l'Amour fou, III.
2 Vieilli. (En parlant d'une personne et d'une chose). Le fait de trouver. Rencontrer (I., 2.). || « Les ouvriers… Avaient fait par hasard rencontre d'un trésor » (Molière, l'Étourdi, II, 1). || Faire rencontre d'un navire (cit. 10).Figuré :
11 Pour Carpeaux comme pour tous les gens de talent et d'avenir de ce temps-ci, il n'y a pas d'idéalisation du beau, il n'y a que sa rencontre et sa perception.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, 3 sept. 1865, t. II, p. 237.
11.1 Or, dans mon esprit (…) il est des idées dont la rencontre est aussi présente que celle des êtres. J'emploie à dessein ce mot rencontre, parce que la réflexion s'élaborera plus tard, se développera plus tard.
Malraux, Antimémoires, Folio, p. 55.
3 (1671). Par métonymie. Ce qu'on rencontre.Blason (traditionnellement au masc.). Tête d'animal vue de face. || Une rencontre, un rencontre de bélier, de cerf ( aussi Massacre).
tableau Termes de blason.
4 (XIIe; attesté avant les autres sens modernes). a Engagement de deux forces ennemies peu importantes et qui se sont trouvées en présence par hasard. Bataille, combat, échauffourée.Par ext. Tout engagement ou combat.
12 On semblait les chercher, mais on s'en allait plus loin dès qu'on les apercevait. À chaque rencontre, deux ou trois cavaliers y restaient, tantôt à eux, tantôt à nous.
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 35.
Combat singulier non prémédité. || Les édits contre les duels, au XVIIe siècle, ne s'appliquaient pas aux rencontres.Par ext. Duel prémédité.
13 (…) il fut convenu que ses témoins le prendraient chez lui en landau, le lendemain à sept heures du matin, pour se rendre au bois du Vésinet où la rencontre aurait lieu.
Maupassant, Bel-Ami, I, VII.
b (1869). Compétition sportive opposant deux ou plusieurs adversaires. Épreuve, match. || Rencontre de boxe.
13.1 Jamais comme dans ces rencontres, où une foule immense soutient de ses cris les joueurs de sa nation, je n'ai mieux compris ce que Nietzsche appelle « le prurit nationaliste ».
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes, p. 178.
c Réunion en vue d'une discussion, d'un débat. || Rencontre interprofessionnelle. || Organiser une rencontre. || Rencontre débat. Table (ronde).
5 (1580). Choses. Le fait de se trouver en contact. Contact, jonction, réunion. || Rencontre de deux cours d'eau (confluent), de deux lignes (coin, angle, intersection). || Rencontre brutale. Choc, collision.Rencontre de voyelles ( Hiatus, cit. 1), de mots…Astron., astrol. Conjonction ou opposition d'astres.
14 Tu éviteras, autant que la contrainte de ton vers le permettra, les rencontres de voyelles et diftongues (diphtongues) qui ne se mangent point; car telles concurrences de voyelles font les vers merveilleusement rudes en notre langue.
Ronsard, l'Art poétique, de l'H.
15 Il considérait ces magnifiques rencontres des atomes qui donnent des aspects à la matière (…)
Hugo, les Misérables, I, I, XIII.
Techn. || Roue de rencontre : roue dentée qui meut le pivot du balancier (dans l'échappement à recul).
Phase de survol où la distance entre l'engin spatial et l'astre est minimale.Manœuvre de rapprochement de deux ou plusieurs engins spatiaux. Rendez-vous.
Littér. || La rencontre de leurs regards (→ Coudoiement, cit. 1).
Fig. || Le point de rencontre des pensées (→ Mystérieux, cit. 9). aussi Interférence (fig.).
6 (1538). Vx. Expression heureuse, juste; trait d'esprit. Rencontrer (II., 1., absolt).
16 Et ceux qui trouvent ces belles rencontres, n'ont-ils pas lieu de s'en glorifier ?
Molière, Critique de l'École des femmes, 1.
7 En cartomancie, Réunion de cartes particulières.
8 Au billard, Choc de boules venant en directions opposées. || Jouer la rencontre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rencontre — Rencontre. s. f. Hazard, avanture, par laquelle on trouve fortuitement une personne, ou une chose. Bonne, mauvaise rencontre. heureuse, malheureuse, fascheuse rencontre. faire rencontre de quelque personne. je ne pensois pas avoir une si heureuse …   Dictionnaire de l'Académie française

  • rencontre — Rencontre, est proprement ce que sans estre preveu, et inesperéement s offre à nous. Car Rencontre presuppose adventure. Ainsi on dit, J ay fait une bonne rencontre, Mihi forte fortuna prospere contigit. Mais par abusion de la naifveté du mot, il …   Thresor de la langue françoyse

  • rencontré — rencontré, ée (ran kon tré, trée) part. passé de rencontrer. 1°   Dont on a fait rencontre. Cet homme rencontré par hasard. 2°   Heureux, bien trouvé. Voilà bien rencontré. C est bien rencontré. •   Il y a un terme, disent les uns, dans votre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Rencontre — may refer to:* Rencontre East, Newfoundland and Labrador, Canada * Rencontre West, Newfoundland and Labrador, Canada …   Wikipedia

  • Rencontre — (fr., spr. Rangkongtr), 1) Begegnung; 2) eine plötzlich ausbrechende Zwistigkeit zweier Personen; 3) ein Duell, welches sich auf der Stelle ohne vorhergegangene Forderung entspinnt, bes. wenn der Streit mit dem Degen ausgemacht wird; daher au… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Rencontre — Ren*con tre (r?n k?n t?r; F. r?N {k?n} tr ), n. [F.] Same as {Rencounter}, n. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Rencontre — (franz., spr. raugkongtr ), Begegnung; militärisch das Zusammenstoßen zweier feindlicher, auf dem Marsch befindlicher Truppenabteilungen und das daraus sich entwickelnde Gefecht (vgl. Begegnungsgefecht); auch soviel wie Begegnungszweikampf,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Rencontre — (frz., spr. rangkóngtr), zufällige Begegnung, unerwartetes Zusammentreffen, bes. feindliches …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Rencontre — (rangkongtr), frz., Begegnung; feindlicher Zusammenstoß …   Herders Conversations-Lexikon

  • rencontré — Rencontré, [rencontr]ée. part. Il a les sign. de son verbe …   Dictionnaire de l'Académie française

  • rencontre — [ren känt′ər; ] Fr [ rän kōn′tr ] n. RENCOUNTER …   English World dictionary